La tête dans les étoiles

Ici se trouve la présentation et le carnet de bord de chaque pilote ou il peut écrire sa vie et décrire ses actions. Attention 1 topic par joueur/personnage - pas d'intervention dans les topics des autres - Respect du RP et de la cohérence de l'univers obligatoire (ça n'empêche pas d'être inventif ;) )
Avatar de l’utilisateur
Evoluna
Messages : 70
Inscription : 15 janv. 2014, 14:13

La tête dans les étoiles

Message par Evoluna » 20 avr. 2014, 10:32

Jusqu'alors, Luna Stellaire était surtout connue pour avoir gagné la première grande course de la guilde des navigateurs.

Mais ce qui la motivait, c'était l'attrait du Grand Inconnu.
Aussi, quand, au détour d'une mission lointaine, elle avait senti l'attraction proche d'un puissant soleil sans pouvoir s'y attarder faute de suffisamment de pièces détachées pour réparer son vaisseau en cas de collision avec un astéroïde errant, elle n'avait eu de cesse que d'y retourner.

Ce qu'elle avait fait 6 mois plus tard, avec une soute pleine de pièces de rechange, de quoi réparer plus de 6x son vaisseau en intégralité. Et il avait bien fallu ça...

Ça avait commencé avec un astéroïde errant, l'obligeant à s'arrêter 3 semaines pour tenter de réparer. Et ça avait continué avec la traversée d'un amas d'objets stellaires, en traversant le seul secteur inconnu afin de rejoindre un soleil proche pour recharger ses batteries. Encore 3 semaines de réparation (Ventrétoiles, qu'est-ce que c'est complexe, un Luna X3 !). Rejoindre la zone visée sans prendre de risque inutile s'était ensuite mieux déroulé.

Jusqu'à cette tempête stellaire. Fort heureusement elle était étroite et pas trop forte, mais il fallait revenir, en se décalant légèrement pour essayer de passer à côté, pour ne pas la reprendre de front.
Et la zone était dense. Très dense. Trop dense ?
Saut. Saut. Planètes. Saut. Saut. Planètes et astéroïdes, réparations. Saut. Saut. Planètes. Saut. Saut. Le soleil cherché, enfin ! avec, surprise... des planètes et des astéroïdes. Réparations. Saut. Saut. Planètes et astéroïdes...

BOUM ! Crac. Tut-Tut-Tut. Fwiiiiizzzzzzzz. Poc. La Terre.

Désormais, Luna Stellaire serait aussi connue comme la première pilote à avoir perdu un Luna X3.


[HRP. Les durées sont en temps en jeu, soit 6x plus rapide que le temps réel : 3 semaines =~ 3-4 jours]

Avatar de l’utilisateur
Evoluna
Messages : 70
Inscription : 15 janv. 2014, 14:13

Re: La tête dans les étoiles

Message par Evoluna » 20 avr. 2014, 22:28

- QUOI ? J'ai passé plus d'un mois à réparer mon vaisseau, et vous me dites que je n'ai pas fait le moindre progrès en réparation ? Parce que soi-disant j'ai "bachoté" alors qu'il en allait de ma survie ? Mais vous vous moquez du monde ! Vos exigences de progression sont bien trop élitistes !

Luna quitta le centre de formation en ouvrant d'un coup de pied rageur la porte battante. Elle devait maintenant aller au Luna's bar, où elle avait donné rendez-vous à Dave Gallet, pour discuter du choix d'un nouveau vaisseau.
Car malgré ses mésaventures, l'appel des étoiles était toujours là, comme un chant obsédant dans sa tête.

Avatar de l’utilisateur
Evoluna
Messages : 70
Inscription : 15 janv. 2014, 14:13

Re: La tête dans les étoiles

Message par Evoluna » 30 avr. 2014, 15:56

Luna Stellaire avait pris sa décision, et s'était rendue au Lun's Ship pour acheter un nouveau vaisseau, moins couteux que son ancien X3 mais presqu'aussi performant. Au cours de leur longue discussion, le responsable commercial Dave Gallet lui avait assuré qu'il disposait des mêmes fonctionnalités, notamment le module d'exploration qui était particulièrement important aux yeux de la pilote. En effet, elle l'avait souvent utilisé quand elle souffrait du mal de l'espace, pour se changer les idées momentanément. Le coût largement inférieur compenserait la vitesse très légèrement moindre et la soute un peu plus petite.
De toute façon, je n'ai pas les moyens de m'offrir mieux, et je n'ai jamais rempli complètement la soute de l'Astrymnie II, pensa-t-elle, comme pour se rassurer sur son choix.

Elle prit donc commande de l'Astrymnie III, vaisseau de type Luna X2 pour remplacer l'Astrymnie II qui était un Luna X3. Ça paraissait un peu bizarre, dit ainsi. Le nouveau vaisseau devait être livré dans la matinée.
Vers la mi-journée, ne voyant rien venir, Luna retourna au Luna's Ship pour s'enquérir de la situation. L'employé lui répondit que le livreur était bien venu... mais qu'il n'avait pas pu garer le vaisseau dans son hangar personnel.
- Mais évidemment, il n'est pas prévu pour garer un vaisseau, seulement pour entreposer de l'équipement et quelques achats ! Pourquoi diantre veut-il l'entreposer dans ce hangar plutôt que de me le remettre directement ?
- C'est que votre référence commerciale indique ce hangar, madame, nous on n'y peut rien, la procédure...

Après quelques allers-retours entre le concessionnaire et le spacioport, l'absurde de la situation était criant, comme Luna dût l'expliquer - non sans force soupirs - aux différents interlocuteurs pour remplir des demandes d'intervention en double exemplaires :
- Donc je n'ai plus de vaisseau, ma référence commerciale actuelle est mon hangar personnel, les hangars n'ont jamais été prévus pour être assez spacieux pour un vaisseau - s'il y en avait encore de disponibles -, le Luna's Ship ne peut livrer qu'à une référence commerciale enregistrée, et les autorités du spacioport refusent de réinitialiser une référence commerciale à vide... Je vous saurais gré d'intervenir pour me proposer une solution !

En attendant qu'une solution soit trouvée et prenant son mal des étoiles en patience, Luna était réduite à l'état de simple piétonne, et vite contrainte de pointer à l'ANPE pour occuper ses journées. Mais le centre de travail ne valait pas l'immensité de l'espace...
Fort heureusement, l'attente ne dura que quelques jours, et les autorités finirent par accepter de réinitialiser sa référence commerciale, à condition qu'elle ne tarde pas à régulariser la situation en achetant son nouveau vaisseau. Ce qu'elle ne se fit pas prier pour faire sur le champ, acheter dans la foulée quelques équipements et s'envoler précipitamment dans son élément favori pour quelques missions de la guilde des navigateurs !

Avatar de l’utilisateur
Evoluna
Messages : 70
Inscription : 15 janv. 2014, 14:13

Re: La tête dans les étoiles

Message par Evoluna » 02 mai 2014, 14:49

Les missions l'avaient envoyée vers une zone encore peu connue, et dans laquelle elle se perdit quelque peu dans le vide, peinant à rejoindre Vulcanus Prime à temps pour parvenir à rallier Cosmoport dans les délais pour s'inscrire à la toute prochaine course de la guilde des navigateurs.
Et pendant tout ce temps, son vaisseau détruit était réapparu dans son radar, point faiblement clignotant, (relativement) tout proche... Parviendrait-elle à l'approcher avant qu'il ne dérive à nouveau aux confins de l'univers ?

Avatar de l’utilisateur
Evoluna
Messages : 70
Inscription : 15 janv. 2014, 14:13

Re: La tête dans les étoiles

Message par Evoluna » 17 mai 2014, 09:29

Luna Stellaire était arrivée dans le secteur où son vaisseau perdu avait dérivé... et dû immédiatement louvoyer entre plusieurs carcasses pour éviter l'accrochage ! En effet, son Astrymnie II n'était pas seul ici... les épaves de tous les autres vaisseaux détruits flottaient autour, amas de ferraille, véritable cimetière de vaisseaux spatiaux. Elle reconnu notamment le Cocothraustes bleu 225, qui avait été détruit par un pirate à proximité de Cosmoport, juste avant qu'elle n'y rentre, il y a quelques mois.
La pilote s'approcha précautionneusement de son vaisseau, et s'y accrocha, dans l'espoir de pouvoir monter à bord. Malheureusement, ce n'était pas possible car il était trop endommagé. Elle tenta un pillage, le cœur serré, mais sans résultat autre qu'une aggravation des dommages. A court d'énergie, elle se résolut donc à repartir vers d'autres étoiles. Au moins, elle avait tenté et désormais elle savait qu'il n'y avait plus aucun espoir...
Et il était temps, car dès le lendemain, le cimetière dériva à nouveau au fin fond de l'univers.

Avatar de l’utilisateur
Evoluna
Messages : 70
Inscription : 15 janv. 2014, 14:13

Re: La tête dans les étoiles

Message par Evoluna » 01 juin 2014, 09:50

Luna Stellaire avait plus la tête dans la lune que dans les étoiles, ce matin-là. Ayant planifié sa course en 5 étapes, elle était partie... sans s'y inscrire. Revenir à Cosmoport alors qu'elle avait déjà effectué 11 sauts inter-secteurs amoindrissait considérablement ses chances...
C'était aussi sans compter les vents contraires plus forts que ce qu'elle avait prévu lors de son précédent rechargement solaire... Et pendant ce temps, Delph Greynewt, sa rivale au titre de plus haute gradée de la guilde des navigateur (ces derniers mois, elles avaient souvent alterné de position), terminait sous son nez les missions sur le chemin de la course.
Ce faux départ était vraiment de mauvais augure !

Avatar de l’utilisateur
Evoluna
Messages : 70
Inscription : 15 janv. 2014, 14:13

Re: La tête dans les étoiles

Message par Evoluna » 02 juin 2014, 19:36

Au troisième point d'étape, Luna Stellaire repéra les traces d'un vaisseau, probablement celui de Delph. Ça lui paru étrange, car jusqu'à présent soit elle était passée en tête à un point de passage, soit la course avait été gagnée entre-temps et alors elle n'avait évidemment pas rejoint les points qui lui restaient.
95%... ça devait faire quoi... environ une journée peut-être ? N'ayant plus de mission sur le chemin à remplir, la pilote recalcula son itinéraire.

Au quatrième point, elle était à nouveau en tête, et l'espoir lui revint. En faisant les missions, Delph avait sans doute dû passer par une trajectoire pourvue de soleils moins puissants que la nouvelle trajectoire de Luna. Les prochaines heures promettaient du suspens !

Finalement, au petit matin, c'est à nouveau en tête que Luna passa la ligne d'arrivée. Malgré son faux départ, elle gagnait à la fois sa deuxième course de navigation et ses galons de navigateur-adjoint !
Pour fêter ça, elle mit cap sur le Port Stevenson.

Avatar de l’utilisateur
Evoluna
Messages : 70
Inscription : 15 janv. 2014, 14:13

Re: La tête dans les étoiles

Message par Evoluna » 10 juin 2014, 16:46

Renforcement de la coque... Check.
Bouclier supplémentaire... Check.

L'Astrymnie III était prêt à partir sur les traces de son grand frère détruit... car les mois avaient passé mais cette zone aux objets stellaires hyper-denses intriguait et attirait toujours inexorablement Luna Stellaire. Mais cette fois, elle ne s'était pas seulement contentée de faire le plein d'uniteks, consciente qu'il valait mieux perdre un peu d'autonomie pour gagner en robustesse pour cette exploration hautement dangereuse.

Les missions plus ou moins sur le passage auxquelles elle s'était inscrite l'avaient menée vers Super Pulsar... Erreur. En effet, alors que Delph Greynewt (toujours elle !) venait déjà de la coiffer au poteau sur la moitié de ces missions (dont une où Luna se trouva bien surprise quand il ne se passa rien sur le point à atteindre, n'ayant pas reçu la notification d'expiration de la mission de la part de la guilde), en sortant du secteur de ce formidable soleil, l'Astrymnie III fut pris dans une tout aussi formidable tempête qui la transbahuta à plus de 20 secteurs de là, au milieu de nulle part.
Après avoir repris ses esprits et vérifié que rien n'avait souffert dans le vaisseau pendant ce brusque et inattendu voyage, Luna décida que le plus sage était de revenir vers Cosmoport pour prendre un nouveau départ.

Ce deuxième essai (avec de nouvelles missions à la clé) se passa cette fois sans accroc, et ce deuxième... troisième, même ? voyage vers cette zone intrigante se déroula lui aussi sans rencontre intempestive d'astéroïde errant. Une fois n'est pas coutume.
Luna avait décidé d'explorer à partir du système de Saheto, doté d'une étoile à enveloppe. Elle était depuis le début persuadée qu'il y avait non loin une étoile énorme, et c'était en tentant de la trouver qu'elle avait rencontré cet astéroïde fatal... La zone était toujours aussi dense, avec des objets stellaires divers tous les deux secteurs. Elle abordait donc chaque saut avec la peur au ventre, car malgré sa coque renforcée et le bouclier auxiliaire, des dégâts aussi intenses que ceux encaissés par l'Astrymnie II pouvaient toujours détruire son successeur...

En découvrant une seconde étoile à enveloppe plus puissante non loin, la navigatrice pensa avoir trouvé ce qu'elle cherchait. Elle décida pourtant de continuer à explorer prudemment, en contournant soigneusement le système fatal de Vutinu. En sortant d'un astéroïde, l'eldorado s'offrit enfin à son radar : une étoile blanche-bleuté de type O, la plus puissante jamais découverte, encore plus éclatante que Super Pulsar !

Répondre