Great Harlock

Ici se trouve la présentation et le carnet de bord de chaque pilote ou il peut écrire sa vie et décrire ses actions. Attention 1 topic par joueur/personnage - pas d'intervention dans les topics des autres - Respect du RP et de la cohérence de l'univers obligatoire (ça n'empêche pas d'être inventif ;) )
Avatar de l’utilisateur
Great Harlock
Messages : 168
Inscription : 25 janv. 2014, 16:05

Great Harlock

Message par Great Harlock » 01 févr. 2014, 10:32

L'engagement dans les Forces Spatiales ne fut qu'une formalité. Une signature, la remise des codes d'activation de ton vaisseau et on te laissa libre d'aller et de venir. Toi qui t'étais engagé pour le cadre et la discipline tu te trouvais a présent face au vide.
Où aller?
Par où commencer?
Où étaient tes chefs?
Alors tu partit en direction de Vulcania, un aller retour, comme ça, pour voir.
L'espace était grand et lorsque tu te laissas aller à un commentaire sur le canal public la seule voix qui te parvient fut un éclat de rire ironique.
Tu étais tenté de passer ton temps au bar, mais la présence de ces spécimens tatoués et bruyants te donna mal au crane plus que ne l'aurait fait l'alcool frelaté que le serveur manchot y servait.
Tu resserras la ceinture de ton uniforme, vérifia la présence de ton pistolet laser et sortit du bar.
L'espace était grand...
Dernière modification par Great Harlock le 22 mars 2014, 13:53, modifié 1 fois.
Le vide a des lueurs d’espoir qui laisse une ombre inachevée. Hubert-Félix Thiéfaine (L'étranger dans la glace)

Avatar de l’utilisateur
Great Harlock
Messages : 168
Inscription : 25 janv. 2014, 16:05

Great Harlock

Message par Great Harlock » 01 févr. 2014, 14:27

Lorsque tu étais enfant, tu aimais écouter les histoires des pionniers de l'espace racontés par les clients qui fréquentaient le bar de tes parents. Les premiers voyages, les accidents dus aux technologies balbutiantes, les rêves de nouveau départ ressassés par des hommes et des femmes qui avaient échoués dans ce rade sombre.
Ton père avait fort à faire avec sa clientèle. Et si l'ambiance semblait calme, nul ne s'y trompait. Une bousculade, une mauvaise parole prononcée et alors se déchainait l'enfer.
Régulièrement, un groupe venait se détendre autour d'un verre ou deux. Ils étaient pilotes de chasses et portaient les uniformes des Forces Spatiales. Tu te surpris a attendre leur venue, a écouter leurs discussions, a parler avec eux.


Une lumière rouge clignote et t'arrache a ces pensées. Depuis quelques temps un vaisseau pirate X1+ attaque un cargo marchand X2 en 0-0-1.
Tu te diriges vers ces coordonnées en sifflotant l'Hymne des Forces Spatiales...
Le vide a des lueurs d’espoir qui laisse une ombre inachevée. Hubert-Félix Thiéfaine (L'étranger dans la glace)

Avatar de l’utilisateur
Great Harlock
Messages : 168
Inscription : 25 janv. 2014, 16:05

Re: Great Harlock

Message par Great Harlock » 01 févr. 2014, 23:11

L'instructeur de l'école des FS le répétait souvent:
"Lorsque vous engagerez votre premier combat, l'entrainement semblera loin. Ne restera que vos réflexes, vos acquis, nés de votre ardeur a apprendre."
A trois reprises, tu engageais ce pirate en 0-0-1 et malgré plusieurs coups au but, il semblait réussir à réparer ses dégâts. Avant de riposter, profitant de ton manque d'énergie et aussi de ta maladresse au tir.
Pensait il, ce pirate, a un instructeur et a ses maximes? Les pirates de la vague noire avaient ils un centre d'entrainement?
Tu en savais très peu sur eux...et sur ce qui les avait fait emprunter le chemin de la piraterie...
Le vide a des lueurs d’espoir qui laisse une ombre inachevée. Hubert-Félix Thiéfaine (L'étranger dans la glace)

Avatar de l’utilisateur
Great Harlock
Messages : 168
Inscription : 25 janv. 2014, 16:05

Re: Great Harlock

Message par Great Harlock » 08 févr. 2014, 15:35

Après avoir tenté plusieurs fois, et en vain de descendre un pirate a proximité de la terre, tu avais ressenti le besoin de t'éloigner, de pouvoir réfléchir a ta carrière, à ce que tu voulais faire. Engagé volontaire, tu avais signé avec l'espoir de rejoindre une équipe, de faire partie des "mecs bien". Aujourd'hui, bloqué dans l'espace, loin de tout soleil, ton idéal faiblissait. Tu voulais y croire, et pour t'y aider tu écoutais chaque jour le réseau dans l'espoir d'y entendre une parole officielle. Où étaient tes supérieurs, quelle impulsion donnaient ils a l’œuvre des FIS?
Le message de Luna Stellaire te redonna espoir. Oui, des marchands et des explorateurs parcouraient l'univers, comptant (ou pas) sur le soutien des FIS en cas d'attaque. Tu te devais de répondre présent, et de t'améliorer...
Le vide a des lueurs d’espoir qui laisse une ombre inachevée. Hubert-Félix Thiéfaine (L'étranger dans la glace)

Avatar de l’utilisateur
Great Harlock
Messages : 168
Inscription : 25 janv. 2014, 16:05

Re: Great Harlock

Message par Great Harlock » 20 févr. 2014, 22:58

Il t'avait fallu des heures, voire des jours pour descendre ce satané pirate. Un tir, boom, raté, et une longue attente pour recharger. Pendant ce temps là, le pirate en question te faisait des gestes obscènes en se marrant comme une baleine stellaire...( parait qu'il y en avait...p'tetre qu'il y en a...)
Ton canon laser te semblait mal réglé. Tu finis par comprendre. Sans maitrise, la puissance n'est rien. Un jour, ton tir fit mouche. Le pirate en était tout surpris, toi aussi. Il répliqua et te toucha aussi sec.
Quelques heures plus tard boom...et ainsi de suite.
Des camarades des FIS passèrent dans le secteur te filer un coup de main . L'un utilisa un harpon laser et fit mouche a chaque coup. Puis on transféra de l'énergie. L'union fait la force.
Le vaisseau pirate finit par exploser, ce fut ton premier. Mais lorsque ton dernier coup le fit exploser tu te posa (trop tard) la question: et si je réquisitionnait son vaisseau?
Le vide a des lueurs d’espoir qui laisse une ombre inachevée. Hubert-Félix Thiéfaine (L'étranger dans la glace)

Avatar de l’utilisateur
Great Harlock
Messages : 168
Inscription : 25 janv. 2014, 16:05

Re: Great Harlock

Message par Great Harlock » 01 mars 2014, 08:24

L’enquête avait été assez facile. Le plus dur avait été d'arriver jusqu'a Port Stevenson, la base arrière de la vague noire selon certaines sources.
J'avais été surpris d'y trouver une petite centaine de personnes occupées a travailler, et même a travailler dur comme tu avais pu le constater en les observant un moment. Des vaisseaux, il n'y en avait que deux. Je notais mentalement leurs noms et ceux de leur propriétaire au cas ou tu devrais les interroger sur leur présence ici. L'un des vaisseaux, un X3 flambant neuf était particulièrement remarquable au milieu des quais d’amarrage décatis. Une fortune soudaine, un achat dispendieux...les criminels de la vague noire étaient plus discret d'habitude. Note pour plus tard, demander a ton contact au fisc des renseignements sur la propriétaire du Alix 666 et sur son père, marchand lui aussi bien connu...Rester discret avant tout, évitons de se mettre des futurs pontes de la guilde des marchands a dos!
La base était impressionnante également, un bar, peu occupé a cette heure, un lieu de détente, un cerc-hotel ou on pouvait louer un "cercueil" pour y dormir ou pour...bref, pour ne pas y dormir.
Ce qui m'intéressait se trouvait du coté des hangars,lieu discret par excellence...

Enregistrement n°222-9
On y voit un homme en combinaison de travail tachée, une cicatrice lui parcourt la joue.Le capitaine Harlock habillé en "civil"l'approche et discute avec lui.
-Capitaine Harlock: Bonjour, mon harpon laser m'a lâché, surchauffe. Paraît que vous avez mieux a vendre ici.
-L'homme a la cicatrice: "Et qu'est ce qui m'dit que t'es pas un de ces s----- de b---- des FIS?
Le Capitaine Harlock l'empoigne par le col et lui fourre un crédit-tube sous le nez
- Capitaine Harlock: Si j'étais une de ces chiures de mouche des FIS, c'est pas un crédit tube que je te mettrais sous le nez!
-L'homme à la cicatrice: Ok mec, t'énerve pas!
Il prend le crédit tube et se dégage.
-Ok, j'ai ce qu'il te faut. Un harpon laser qui est tombé de soute...Un peu trafiqué pour qu'il soit plus...performant!
Pour 19000 on te l'installe...
- Capitaine Harlock: Très bien fais ça. Et vite, faut pas que je traine...

FIN DE L'ENREGISTREMENT

Passage au Market, vente d'un objet d'art de Vulcania, achat d'un objet d'art de port stevenson, ça s'était pour le beurre dans les épinards...AU passage, tu croisais un certain Ted, occupé a régler une antenne relais. Le bon de la civilisation arrivait jusqu'ici et côtoyait le pire. On pouvait y acheter des harpons lasers trafiqué, comme des objets d'arts que les "élites" du système solaire allaient s'arracher...
L'un était interdit, l'autre non...Pour l'instant, je notais toute ces informations. On verrait plus tard...
Tu adressais un signe a la propriétaire du X3 occupée a surveiller le chargement de ses soutes. Un autre objet d'art selon toi, mais il faisait sombre...
Programmation des coordonnées: 0-0-0
Dernière modification par Great Harlock le 22 mars 2014, 13:56, modifié 1 fois.
Le vide a des lueurs d’espoir qui laisse une ombre inachevée. Hubert-Félix Thiéfaine (L'étranger dans la glace)

Avatar de l’utilisateur
Great Harlock
Messages : 168
Inscription : 25 janv. 2014, 16:05

Re: Great Harlock

Message par Great Harlock » 03 mars 2014, 20:59

Lorsque tu étais à l'école, tu t'arrachais les cheveux sur des histoires exténuantes de vaisseaux cargos qui se croisaient en 1- 5- -18 malgré leur chargement de poids différents...et l'âge du capitaine demandait le robot-instructeur?
Sacré question cependant, l'âge du capitaine...

Une alarme t'arracha a tes rêveries suivie d'une voix enregistré. La voix de l'IA de bord avait les intonations rauques de Patti Smith...
- "La signature du X3 Alicia666 est en train de disparaître...densité de traces égale à 51%..."
- Probabilité qu'une tempête stellaire me fasse apparaître devant cet X3?
-probabilité que je sois la vraie Patti Smith? Me répondit l'IA...

Cela faisait quelques jours que je suivais de loin en loin l'X3 en question, m'initiant ainsi aux filatures hyper fluidiques...
La barre était mise haute. Aucune chance, sauf erreur de la part de la pilote du X3, que je puisse rattraper le Alicia666. Surtout maintenant que j'errais dans une zone a 12 UE de rechargement...
Au vu des possibilités, il était possible que cet X3 se dirige vers Vulcania. Marchand d'Art? Contrebandier? Un peu des deux?

Cet arrêt forcé fut l'excuse pour faire le grand ménage de printemps de mon X1 et pour réfléchir a mes perspectives de carrière. Nul ne savait où se cachaient les pirates mais il fallait admettre que la galaxie était bien calme...
Sur Port Stevenson flottait bien le drapeau de la Vague Noire mais mis a part le whisky frelaté, et les diverses contrebandes, rien ne sortait de l'ordinaire...
Peu de nouvelles n'arrivaient de tes supérieurs et parfois il te semblait être comme le soldat romain antique qui devait se payer l'ensemble de l'équipement...engagez vous qu'ils disaient...
Alors tu parcourait l'espace, a la recherche de cargos marchands à sauver des pirates...en vain pour le moment...
Le vide a des lueurs d’espoir qui laisse une ombre inachevée. Hubert-Félix Thiéfaine (L'étranger dans la glace)

Avatar de l’utilisateur
Great Harlock
Messages : 168
Inscription : 25 janv. 2014, 16:05

Re: Great Harlock

Message par Great Harlock » 06 mars 2014, 22:58

Après avoir perdu l'X3, un appel d'Ironman me fit changer de route.
Il avait eu une idée et une sacrément bonne.

-Suivons les cargos, on trouvera les pirates!
-...
- En 4 2 5 il y a des traces du vaisseau pirate X2 immatriculé 4...
Une plainte accusait ce vaisseau d'avoir tenté de piller un vaisseau cargo de la guilde des marchands. Le capitaine du dit cargo ne s'en était pas fait conté et l'avait fait immobiliser d'un coup bien placé de canon a ion self défense avant de prendre la fuite. Quand la patrouille était arrivée sur place, le bougre était loin.
Alors je me remis en chasse.
Mon radar m'indiquait des traces thermique de ce vaisseau effectivement. Mais quand je voulu recharger sur Vulcanus avant de le reprendre en chasse, je me heurtais a un mur d'énergie et il fallut me rendre à l'évidence. Le nord n'était plus une option, le pirate non plus.
Grace à Orléans de Skylon qui me fournit en énergie, je pu repartir mais pour peu de temps. En effet, je commis ce qu'on appelle une boulette. Je tentais de repartir vers l'est et la manœuvre réussit. Quelques temps plus tard essayant de rejoindre Vulcania par le nord, je dus me rendre à l'évidence. J'étais de nouveau rejeté par un mur d'énergie.

http://s.cghub.com/files/Image/003001-0 ... /9_max.jpg
Le vide a des lueurs d’espoir qui laisse une ombre inachevée. Hubert-Félix Thiéfaine (L'étranger dans la glace)

Avatar de l’utilisateur
Great Harlock
Messages : 168
Inscription : 25 janv. 2014, 16:05

Re: Great Harlock

Message par Great Harlock » 10 mars 2014, 09:48

On t'avait convoqué. Obligation de venir à l'heure et en tenue. T'étais sensé être en permission mais au ton de l'officier, t'avais pas trop insisté...tu avais ré enfilé ta tenue...alors que tu te préparais à une fete de tous les diables. Au temps pour ton rencard avec la jolie pilote de la navguilde...
Arrivé à l'heure, tu en avais profité pour parler avec tes collègues, leur demandant s'ils savaient ce qu'on pouvait bien foutre là.
Susanne Marcovic avait cru entendre du chauffeur personnel du maréchal Dubrowsky (le star-maréchal comme le surnommait Ironman) ) que le lieutenant Wang allait venir faire un discours concernant le code de navigation spatiale.
On vous fit mettre en rang pendant qu'un ingénieur cocainé se démenait pour mettre en place une liaison en faisant passer les signaux par un ensemble de relais. Tu cherchais des yeux Ironman, il se tenait au milieu d'un groupe de pilotes, droit comme un "i".
La liaison mit un peu de temps à se faire. L'ingénieur parlait fort, et il était clair que cette manipulation n'aurait pu se faire sans l'autorisation des responsables des médias internationaux. La FIS avait fait jouer ses contacts, le GPU également. Quelques amendes avaient du être oublié au fond d'un tiroir ou un responsable du Canal Public avait eu droit a une journée de solde dans le magasin de la FIS. Qui sait...
Au compte à rebours, vous étiez tous rangés, en rang d'oignon devant le pupitre où se tenait Duncan Wang. Il fit son speech...A l'aise devant les caméras, il aborda la mort d'Esra Both, l'ancien porte parole de la FIS qui avait remplacé temporairement Duncan Wang.
Il se murmurait dans les couloirs qu'une enquête interne avait été diligenté afin de faire la lumière sur la mort de cet Esra Both. Personnage sulfureux, impliqué sur terre dans des opérations militaires ayant conduit au massacre de populations civiles, il avait été mis au placard à ce poste...
Duncan Wang continuait son discours:
"PAr ailleurs, des rumeurs faisaient état de la présence de baleine stellaires. Il est aujourd'hui prouvé que..."
La lumière faiblit et un bourdonnement continu se fit entendre ce qui coupa la parole au militaire...

L'ingénieur se prit la tete dans les mains et dit:

-Monsieur Wang, nous avons perdu la connexion. On m'annonce que la tempête qui touchait les environs de Vulcania n'y est pas pour rien...surement des retours retardés de courbes énergétiques dans l’hyper-fluide...

- Surement marmonna Duncan Wang qui reprit la parole en s'adressant aux membres de la FIS
-Messieurs, Mesdames, je m'apprétais à annoncer que nous avions maintenant des raisons de croire en la présence dans l'espace de Baleines Stellaires.
Voici la position officielle de la FIS concernant la présence de ces baleines stellaires ou de tout autre être dans l'univers.
"Toute nouvelle découverte doit faire l'objet d'une déclaration à l'administrations du GPU afin de laisser aux instances de celle-ci toute latitude pour déterminer la bonne conduite à tenir. Dans le contexte, il est demandé la plus grande prudence à tous pilotes croisant cette découverte afin de permettre son étude dans les meilleurs conditions et pour le bien de tous".


-Bien maintenant, je vous propose que nous chantions l'hymne de la FIS.

"L'infini
Des prairies bleues du ciel
Découvert
Comme un grand livre ouvert
Et la Terre
Cette bille éphémère
Qui prend quand l'étoile passe
Sa vraie place dans l'espace"

"Infini
Qui devant nous dévoile
Ses comètes
Ses planètes, ses étoiles
Et le ciel
Tel un rêve éternel
Où le temps même s'efface
Pour faire place à l'espace"

"Infini
Vers lequel nous allons
Pleins de joie
Sur les chevaux du vent
Le futur,
L'aventure nous font face
Laisse-moi te conter
Il était une fois l'espace

Infini
Dont nous sommes sentinelles
Symphonie
À portée de nos ailes
Harmonie
Dont jamais on n'se lasse
Tu verras
Viens prends place
Nous partons pour l'espace"
Le vide a des lueurs d’espoir qui laisse une ombre inachevée. Hubert-Félix Thiéfaine (L'étranger dans la glace)

Avatar de l’utilisateur
Great Harlock
Messages : 168
Inscription : 25 janv. 2014, 16:05

Re: Great Harlock

Message par Great Harlock » 12 mars 2014, 00:17

-Ici Great Harlock, qg vous me recevez?
J-e répète ici Great HArlock, me recevez vous?

-Je vous écoute Great Harlock...

Demande de renseignements sur les vaisseaux suivants:
X1 Souh Ferruginéa 226
X1 dont le nom est Pirates

-Pirates? Vous être sur du nom?
-Affirmatif...
- Vaisseau X1 Garrot Pygargus 159

- C'est Noté GH. Description situation?
- Ces trois vaisseaux sont engagés a deux autres X1. Pour les deux premiers ils sont engagés au Bondrée Dauuricus 490
-Dites donc, c'est presque le nom de votre X1?
-Oui ç'a ma étonné aussi...
-Le Garrot Pygargus 159 est engagé au X1 Space Sheep. A priori pas de traces de combat sur les vaisseaux.
-Position des vaisseaux cités?
-XXX QG...

-Quelle est votre position GH?
- X X X, je recharge et je retourne voir ce qu'il en est.
-Très bien dès que nous en savons plus, nous vous contacterons, restez a l'écoute. Nous contactons les patrouilles proches pour qu'elle se tiennent prêtes...Terminé

-Terminé.

L'objet d'art de Port Stevenson qui prenait la poussière et qui occupait ta soute attendrait un peu.
Tu comptais le vendre sur Vulcania après avoir essuyé un refus au market de Cosmoport. décidément, le commerce n'était pas pour toi.
Une fois cette affaire traitée, tu reprendrais ta route et il te faudrait te remplumer financièrement...
Le vide a des lueurs d’espoir qui laisse une ombre inachevée. Hubert-Félix Thiéfaine (L'étranger dans la glace)

Répondre