Synthèse de l'exploration spatiale

Envie d'approfondir une direction? D'en ouvrir une autre? Ou carrément pas content d'un mécanismes? Proposez l'évolution qui améliorera le jeu!
Avatar de l’utilisateur
The Space Cow-Boy
Messages : 155
Inscription : 01 janv. 2014, 22:41

Synthèse de l'exploration spatiale

Message par The Space Cow-Boy » 13 mai 2014, 16:38

Voici la lise des contraintes rencontrés par tout explorateur digne de ce nom:

- le risque d’astéroïdes et les réparations qui y sont attenantes, consommant PA et unitek/crédits

- les tempêtes stellaires qui augmentent notre consommation et peuvent éventuellement changer notre position.

- la recharge énergétique secteur-dépendante

- la consommation en PA pour la vente des coordonnées

- le mal de l’espace (vous l’attendiez hein ? :P ) qui entraine surconsommation de PA, obligation de « soin » soit via l’action « explorer/surfer » soit via un bar.

- les dégâts cérébraux (que je mets à part exprès) qui impose consommation de PA et crédits


Après plusieurs mois d’essai, notamment depuis les dernières modifications du mal de l’espace, c’est l’occasion d’en faire le point.

Notez bien que je ne parle pas ici de rentabiliser l’exploration : je suppose que, comme moi, mes collègues explorateurs le font plus pour la beauté du geste que pour la rentabilité, l’argent gagné permettant tout juste de payer les réparations (ou rachat) du vaisseau, les bars et les coûts hospitaliers.

PREMIER POINT


J’attire votre attention sur le coût en PA de ces opérations qui est la vraie contrainte, la distraction au bar et l’hospitalisation étant littéralement hors de prix PA-parlant, et nécessite à mon sens une modification.

SOLUTIONS PROPOSES

- division par deux des coûts en PA pour les bars et l’hospitalisation.
OU
- suppression du concept de « domiciliation », ce qui signifie que chaque base, MAME ou bar suffisent à retirer la totalité du mal de l’hyperfluide
OU
- la distraction au bar supprime la totalité du mal, à savoir fatigue + mal de l’hyperfluide (et non les troubles cérébraux of course)

SECOND POINT


J’aborde maintenant le mal de l’espace à proprement parler : Plusieurs observations :

→ Les occurrences de survenue de la maladie sont trop rapprochées une fois hors réseau : personnellement j’ai un vaisseau qui me permet un potentiel de 25 cases de déplacement, je ne peux pas espérer un aller-retour à partir d’un soleil sans déclencher au minimum trois ou quatre occurrences :roll: , m’obligeant ainsi soit à trouver un bar soit à réaliser l’action « explorer » plusieurs fois pour supprimer les malus. Ce mal quasi-systématique est une vraie lourdeur pour le gameplay.


SOLUTIONS PROPOSES :


- diminuer la fréquence de survenue du mal hors réseau et la supprimer totalement, comme au début, lors d’un déplacement sous couverture réseau (relié à un système habité bien sûr)

ET/OU

- diminuer l’augmentation systématique de la fatigue de l’espace à chaque survenue (y compris lorsque l’on y résiste).

OU

- supprimer carrément la fatigue de l’espace, chaque jet étant alors d’égale difficulté


→ Autre observation : les désordres cérébraux se déclenchent aussi bien avec un mal de l’espace à 200 que à 600, il est assez agaçant d’avoir ce malus-surprise dés le début de la maladie, ce devrait être la punition ultime du pilote partant tellement loin et longtemps qu’il a ses neurones qui débloquent.

SOLUTION PROPOSE :


- fixer leur apparition dans les derniers stades du mal, par exemple à partir de 600 ou 700 (jamais été plus loin perso), ce qui serait plus logique. (Marre du désordre à cinq secteurs du système solaire)

OU

- supprimer carrément les désordres cérébraux. Quand on y réfléchit bien, le pilote qui s’acharne peut se retrouver avec une surconsommation en PA de 3 à 4 par déplacement, ce qui est déjà suffisamment contraignant pour le pousser à rebrousser chemin^^ Ça a l’avantage de simplifier pas mal les choses.


Voilà pour mon analyse, je ne dirais rien sur la sévérité des consommations en PA du mal qui me semble justifier, les seuls points problématique étant la fréquence et les coûts en PA des soins.

Je résume : Les tempête nous mange des PA (indirectement), les réparations nous mange des PA, l’exploration nous mange des PA, le mal nous mange des PA, l’accostage nous mange des PA, la vente/achat de coordonnées nous mange des PA alors, franchement, on n’a pas besoin d’un bar cher en distraction, d’un hôpital à 24 PA et de ce chopper un mal toute les deux minutes. ;)


N’hésitez pas à venir donner vos points de vue ! Acquiescez, critiquez, chantez ou que sais-je mais venez vous manifester ! :D
Dernière modification par The Space Cow-Boy le 15 mai 2014, 14:22, modifié 1 fois.
"Comme dirait quelqu'un de beaucoup plus avisé que moi, quelquefois c'est toi qui te cognes le bar mais d'autres fois, et ben, c'est le bar qui te cogne."
Image

Avatar de l’utilisateur
ironman
Messages : 82
Inscription : 19 févr. 2014, 13:48

Re: Synhtèse de l'exploration spatiale

Message par ironman » 13 mai 2014, 16:48

Oui, je suis d'accord avec ça. J'ai fait des missions d'exploration en bordure de l'hyperréseau, et je tombe malade dès que je sort du réseau.
Soldat Ironman, Force d'Interception Spatiale
Nous sommes les boucliers de la Justice !

Avatar de l’utilisateur
Zoliv
Messages : 348
Inscription : 01 janv. 2014, 13:29

Re: Synhtèse de l'exploration spatiale

Message par Zoliv » 14 mai 2014, 08:19

Je plussoie ! Oui, ayant été confronté deux ou trois fois à la sortie de la ZONE (et, pour un marchand c'est énorme) ! :D ! l'envie de développer l'Hyper réseau m'est venu de ce problème. J'ai installé une hyper antenne juste par "vengeance" ! :twisted:
Orlean de Skylon
Capitaine de la Petite Elise VI, USS Exploreur NCC 7609-A, et de LaBelleSandra
TOP 1 de la guilde des marchands, ex Empereur Marchand (19), Undef (??)
Encyclopédiste autoproclamé de lunastars

Indigo
Messages : 129
Inscription : 13 févr. 2014, 09:51

Re: Synhtèse de l'exploration spatiale

Message par Indigo » 14 mai 2014, 20:47

J'espère entendre l'avis de quelques explorateurs., je vous trouve un peu catégoriques pour de non spécialistes.

L'exploration spatiale est à mon sens la partie la mieux réglée du jeu. Les missions sont bien calibrées selon la difficulté, elles permettent de rentabiliser les voyages dans certaines zones à explorer.

Le mal de l'espace est une vraie saloperie, mais l'habitude permet de progresser. Vous n'êtes, nous ne sommes que de modestes pionniers. Un rien nous effraie, mais ça passera.

Vous avez déjà parcouru au radar l'espace jusqu'à sa limite ? Je n'ai pas eu la patience. Comment on va aller là-bas ? Mystère. Qu'est-ce qu'on va y gagner ? Mystère.

C'est trop bien :D

Avatar de l’utilisateur
The Space Cow-Boy
Messages : 155
Inscription : 01 janv. 2014, 22:41

Re: Synthèse de l'exploration spatiale

Message par The Space Cow-Boy » 15 mai 2014, 14:21

Alors je me permets de rebondir sur les propos d'Indigo concernant les missions de la guilde des explorateurs. C'est vrai quoi, je nomme mon topic "synthèse de l'exploration spatiale" et je ne parle pas des missions :roll:

Tout d'abord comprenons-nous bien: par exploration j'entends l'exploration pure et dure, où l'on se créé notre itinéraire et nos propres objectifs. Ce qui est très différent d'une mission de la guilde où l'objectif est imposé contre rémunération.

Des missions de la guilde des explorateurs que j'ai réalisées, je suis d'accord Indigo: elles sont bien réglées, plusieurs niveaux de difficulté sont proposés ce qui est fort agréable et évite à de nouveaux joueurs d'être pénalisé par un objectif trop lointain.
Personnellement je fais peu de missions de la guilde, je les trouve trop limitantes dans mon plaisir de jouer/explorer et je n'ai vu aucun intérêt à la course au grade.

Pour le reste, les problèmes soulevés ici vont plus toucher les joueurs qui ont désiré d'explorer "une zone" de leur choix, et s'ils veulent bien la décortiquer cela implique de rester plus longtemps sur place, contrairement au simple aller-retour de missions de guilde. En effet, leur "maintien" dans la zone les expose bien entendus plus aux difficultés. (Ce qui est tout à fait normal.)

L'objectif de mon post précédent n'est pas de juste dire "bouaah le mal de l'espace c'est NUL ! file moi du rab de PA ! " :P , mais de trouver un équilibre entre une réduction des contraintes et de conserver un intérêt au déploiement de bar et antennes hyper-réseau.

Par exemple l'amélioration du bar que j'ai proposé (suppression fatigue+mal) peut permettre de justifier ses 4 PA de consommation.
Pour les antennes, le fait que l'on ne puisse pas les rentabiliser en tant que telle et qu'elles coûtent_encore_ des uniteks pour l'entretient a limité leur déploiement pour l'exploration (contrairement à leur utilisation dans le cadre du commerce).

Une bonne solution, déjà soulevée précédemment, serait de confier cette mission de déploiement d'antennes hyper-réseau aux membres de la LunaXCorp, ou d'être un nouveau type de missions de la Guilde des explorateurs.
"Comme dirait quelqu'un de beaucoup plus avisé que moi, quelquefois c'est toi qui te cognes le bar mais d'autres fois, et ben, c'est le bar qui te cogne."
Image

Indigo
Messages : 129
Inscription : 13 févr. 2014, 09:51

Re: Synthèse de l'exploration spatiale

Message par Indigo » 15 mai 2014, 22:08

Ne faut-il pas attendre de trouver des ressources vitales avant de déployer un réseau ? Encore faudra-t-il que l'explorateur déclare sa découverte. Il aura peut-être plus à gagner à la garder secrète.

Pour l'instant on peut s'appuyer sur les réseaux commerciaux pour élargir notre champ d'action, mais pourquoi déployer un réseau d'antennes dans une direction si elle ne mène à rien ?

Sitôt localisée une branche possible, une planète où l'on puisse se rattacher pour explorer plus loin, on fonce, on monte un réseau pour garder le contact, la Luna X sera partie prenante. Avant cela, ça me parait hasardeux, et comme je ne suis que stagiaire, je me méfie du hasard, ça risque de me retomber sur le nez. :lol:

En attendant si quelqu'un a une idée pour faire un plan lisible des zones couvertes par le réseau, ça serait utile à pas mal de monde. Mais c'est pas simple à représenter cet univers en 3D.

Avatar de l’utilisateur
Vel/Kader
Messages : 99
Inscription : 01 janv. 2014, 17:13

Re: Synthèse de l'exploration spatiale

Message par Vel/Kader » 16 mai 2014, 21:45

J'ouvre une parenthèse en réponse au dernier post d'Indigo:

Un monde habitable (de qualité en prime) a été déposé récemment IG.
Maintenant, vous avez une raison, si tel est ce qu'il vous manquait ^^

Je ferme la parenthèse HS.

Pour répondre au sujet: pour ma part, je n'explore pas assez (voir pas du tout ^^), donc mal placé pour donner mon avis. Cependant, sachant que Space Cowboy fait -énormement- d'exploration (en témoigne son score de psychologie, probablement parmi les meilleurs du jeu actuellement), je ne peux que donner du crédit à tes arguments/analyse :)
Alias,

Lunastars V1: Grom - NGPU
Lunastars V2: Kader - FMI

Indigo
Messages : 129
Inscription : 13 févr. 2014, 09:51

Re: Synthèse de l'exploration spatiale

Message par Indigo » 17 mai 2014, 08:12

J'ai vu ça tout de suite en arrivant à Cosmoport. J'ai passé un bout de temps à établir ma carte des réseaux et des bars, que je ne vais pas communiquer ici car ça contient pas mal d'infos, je vais la réserver aux prochains Luna X :P

Le réseau, à ma connaissance, a besoin de trois extensions rapidement.

- La mission proposée par Ted permettra de relier son bar au réseau public, via Paquin. Considérons que Zoliv s'en occupe.

- Une antenne à Vor'nak 2 reliera Port Stevenson, déjà équipé d'un réseau mais pas relié au réseau public

- Une antenne est nécessaire pour relier Vulcanus prime, et deux ou trois autres permettront rejoindre Elyshea.

Je veux juste aller sur place vérifier qu'on peut y emménager, si c'est le cas j'enlève le Lontana et je m'occupe de poser les 2 ou 3 antennes.

Si quelqu'un peut s'occuper de Vor'nak 2 ce serait bien.

PS : Et bravo à Joey Gillian, joli bond de renommée !

Avatar de l’utilisateur
Evoluna
Messages : 70
Inscription : 15 janv. 2014, 14:13

Re: Synthèse de l'exploration spatiale

Message par Evoluna » 17 mai 2014, 09:53

Pour ma part, s'il est vrai qu'explorer consomme beaucoup de PA (surtout pour réparer 700 structure 4 fois de suite - 2-3 semaines sans progression puisque trop "répétitif"- et pour se remettre en forme à Cosmoport), je suis surtout toujours frustrée par la modification assez ancienne sur les pertes d'énergies dues à un vent plus fort que sa réserve d'énergie : je préférais avoir comme avant le déplacement effectué + énergie négative que de tomber à 0 SANS que le déplacement ne s'effectue.

Pour les désordres cérébraux, ils arrivent quand tu fais un échec critique au jet de résistance.

Indigo
Messages : 129
Inscription : 13 févr. 2014, 09:51

Re: Synthèse de l'exploration spatiale

Message par Indigo » 17 mai 2014, 10:09

J'ai arrêté d'essayer de réparer dehors, sans droïdes c'est trop dur. Je vais à l'Astrocale.

Je me demande aussi s'il est possible de progresser avec des stigmates, ou bien si j'ai la mauvaise série qui tue.

Quelqu'un se souvient avoir progressé dans une compétence en étant malade ?

Répondre